Pages

dimanche 17 juin 2012

CAP Couture Flou, EP2: Fabrication d'un vêtement ! (partie 1 -1)

Voilà, voilà, comme promis je vous écris la deuxième partie de l'épreuve professionnelle du CAP Couture Flou. De nombreuses personnes m'ont remerciée à ce sujet, sachez que je suis contente de partager mes recherches et mon expérience. Comme je l'ai souvent dit, je trouve que cette discipline n'a pas vraiment beaucoup d'ouvrages pour se préparer en autodidacte.  C'est la raison principale de ce blog ! =D

L'épreuve de fabrication durait 16 heures, nos 2 surveillantes nous ont donc fait part dès le matin que l'épreuve se ferait sur 2 jours, cependant dans d'autres académies, l'épreuve a duré 3 jours. Cela dépend donc des lieux d'examen, il n'y a pas de rigidité sur ce point. Autre point important, normalement, nous devons passer l'examen sur des machines plates artisanales et les surjeuteuses raseuses, cependant, pour notre académie, il a été possible d'apporter sa machine familiale ainsi que sa surfileuse personnelle pour faire l'épreuve. Je tiens à préciser que cela n'est pas possible partout. J'ai lu sur un forum que certaines n'ont pas eu ce droit et que, après avoir réglé la machine plate sur vitesse lente, tout s'est cependant bien passé ! Donc voilà pour cela. Il y avait aussi 2 fer à repasser et table chauffante et nous avions des mannequins, et d'autres petits matériels à notre disposition, mais je reviendrai sur le sujet plus tard !!! ^^;;;;;;

Je vais décrire cette partie en 2 grandes parties: la première partie sera sur la description de ces 2 jours, puis la deuxième partie sur mes impressions et les conseils que je peux en tirer !!!! Tout ceci sera aussi divisé en plusieurs morceaux, car c'est assez long à écrire! ^^

Je suis donc arrivée le matin du mercredi 13 juin 2012, avec tout mon matériel dans une petite travailleuse portable pour l'occasion et mes deux machines, leurs prises de branchement et une petite rallonge aussi. Et là, à 8 heures du matin, l'épreuve a déjà commencé en avance. Oui, oui, je vous le jure !!! La salle d'examen se situait au cinquième étage du bâtiment, sans ascenseur avec des marches interminables... J'étais donc fatiguée avant le début de l'épreuve ! En attendant, l'ouverture de la salle, les autres candidates étaient plutôt optimistes et l'ambiance légère. Nous savions déjà un peu que nous devrions réaliser une robe boule. Le sujet d'examen de la veille, nous en avait mis la puce à l'oreille !!! La majorité des filles présentes avaient fait une formation avec une couturière pro. Nous étions deux, dont moi, à s'être formées en autodidacte. Je me sentais donc légèrement moins avantagée et, honnêtement, j'étais mal à l'aise parce que j'avais pas travaillé depuis 6 mois environ. Honte à moi !!! ^^;;;; Seulement quelques messages sur ce blog, j'avais comme une crise existentielle dans la couture !=/
A 8h30, la surveillante nous a distribué les sujets et nous a laissé un peu de temps pour lire le sujet en entier avant de nous distribuer les tissus.
Nous avions d'abord une description du vêtement, une robe boule avec taille empire. Le corsage du devant était en 3 parties et le dos avait une fermeture portefeuille, avec une petite fermeture éclair invisible dans le milieu dos de la jupe. L'encolure et les emmanchures se terminaient par un biais visible et il y avait une décoration faite de rubans, sur le devant. Après venait la nomenclature avec le listage de toutes les fournitures, ainsi que les valeurs de couture appliquée sur tout le patron. Puis enfin, le dossier technique avec toutes les étapes détaillées de réalisation de la robe. Il n'y avait pas de difficultés apparentes, j'ai survolé tout cela rapidement. Avec, nous avions les patrons sur deux planches de papier à l'échelle, elles nous montraient la bonne disposition des pièces du patron sur le tissu et la doublure. J'ai fait un rapide dessin car j'avais peur d'oublier. Puis j'ai découpé tout le patronage papier. A savoir, les coutures étaient déjà mises !
Puis, on nous a distribué le tissu, et là, les problèmes ont commencé. C'était une georgette, un tissu très léger, presque comme du voile, 100% polyester, glissant et qui avait tendance à faire des vagues. Toutes les candidates ont commencé à paniquer vraiment. Moi, j'étais sûrement pas très bien réveillée, j'ai pas trop vite percuté le problème. Mais, je préfère coudre des matières naturelles comme le lin, le coton, la laine, et je déteste les tissus glissants comme les doublures et la soie. A mes débuts, j'avais tenté une doublure soie dans une robe, un vrai désastre. Et, même après cinq ans de couture intensive, je n'avais jamais osé tenter de nouveau l'expérience. Cet examen a donc plutôt représenté une possible réconciliation avec ces genres de matière. J'ai peut-être donc vu aussi le côté positif de faire un examen dans ce genre de tissu,ce qui m'a évitée de stresser ! =D
Personnellement, pour couper dans un tissu glissant, il faut respecter plusieurs règles bien précises, cependant je n'en ai suivies aucune.  Pourquoi, à cause du temps, j'avais peur de trop me retarder en faisant ces techniques. J'ai donc préparé mon tissu,puis disposé mes pièces de patron dessus et vider ma boîte d'épingles pour bien faire tout tenir. Et puis une petite hésitation !!! Les filles avaient demandé du papier de soie, pris des poids et même pas encore posé de patron sur le tissu...
(à suivre...) 

1 commentaire: